top of page

Débuter en Sorcellerie et en Magie

Dernière mise à jour : 16 mars 2023


Lorsque l'on veut débuter dans le domaine de la sorcellerie et de la magie, on ne sait jamais vraiment par quoi commencer, on est un peu perdu entre toutes les branches et les possibilités qui s'offrent à nous. On s'intéresse à tout, on veut tout savoir et tout comprendre en même temps, n'est-ce pas?


Dans cet articles, nous allons commencer par définir la sorcellerie, puis nous survolerons son histoire et quel impacte a eu notre mode de vie actuel sur son évolution. Enfin, nous explorerons quelques pistes pour avoir des bases solides et développer sa propre pratique.



I - Qu'est-ce que la Sorcellerie et comment la définir :


D'après Wikipédia : " La sorcellerie désigne à proprement parler l'art d'interroger le sort (hasard, destin), et par extension d'en modifier le cours. Le mot désigne plus généralement la pratique d'une certaine forme de magie, dans laquelle le sorcier travaille avec des forces surnaturelles, des entités maléfiques ou non, et parfois aussi des forces naturelles connues comme celles des plantes, des cycles lunaires, des ondes, des suggestions. "

On retrouve dans cette définition le fait d'influencer son destin par la pratique d'une forme de magie et l'appelle de forces plus ou moins surnaturelles, plus ou moins bonnes ou mauvaises. Mais cette définition selon moi n'est pas tout à fait juste.


En effet, avec les recherches et l'expérience, on fini par comprendre que la magie, par essence, tout comme l'énergie, sont totalement neutres. C'est l'intention, la charge ou l'information (selon le terme qui vous convient le mieux) qui va lui donner une polarité même lorsque l'on fait appel à un égrégore, une divinité ou une entité quelconque (en rapport avec l'action magique que vous souhaitez mener). Mais son fonctionnement va bien au-delà de la simple pensée manichéenne qui oppose le bien et le mal.


Je m'explique : chaque être qui compose l'univers est fait des deux polarités, on peut d'ailleurs le constater dans la religion chrétienne en observant tantôt un Dieu compatissant, créateur et empli d'amour, tantôt ce même Dieu plein de colère (colère de Dieu), vengeur et conquérant. Ce qui illustre l'idée qu'une divinité, une entité ou un égrégore est par essence neutre. C'est uniquement notre ressenti personnel et notre besoin qui va orienter notre perception et la fonction que va prendre l'entité pendant votre rituel. De plus, dans le cas de la sorcellerie comme d'autres pratiques énergétiques, il n'est pas toujours nécessaire de faire appel à une entité quelconque pour opérer un sort, on utilisera d'ailleurs de nombreux outils, pierres ou autres plantes portant une symbolique cohérente avec l'action que nous souhaitons mener.


Cela étant dit, on va maintenant réfléchir sur les raisons de la pratique magique. Il est bien évident que la plupart des sorciers utilisent la magie pour améliorer leur existence et celle de ceux qui les sollicitent. Mais ce n'est pour autant pas la seule raison qui pousse une personne à s'intéresser et à pratiquer les sciences occultes. Effectivement, certains sont à la recherche d'un état de conscience supérieur, une illumination ou une forme de béatitude, d'autres recherchent simplement le pouvoir et d'autres encore sont simplement dans une démarche scientifique, intellectuelle et métaphysique.


Ainsi nous ne pouvons définir la sorcellerie comme étant une simple pratique magique visant à influencer son destin en faisant appel à des forces invisibles plus ou moins bienveillantes.


Plus généralement, et d'après les conclusions qui découlent de notre raisonnement précédent, la sorcellerie pourrait se définir comme un ensemble d'actions et de procédés abstraits (rituel) et intangibles présentant des résultats concrets et tangibles.



II - L'histoire de la sorcellerie et son évolution : (vulgarisation)


C'est à l'époque des Babyloniens que remontent les traces de sorcellerie les plus anciennes du Moyen Orient. En effet, à cette époque celle-ci était étroitement liée à la religion, voir même indissociable.


Il est d'ailleurs à noter que le mot "Magie" possède comme racine le mot chaldéen "Magdin" qui signifie "Sciences". A cette époque, naissaient des disciplines telles que la divination, l'astrologie, la philosophie, la médecine, l'art et l'artisanat toutes plus ou moins reliées à la magie telle qu'elle était définie à l'époque.


Plus tard dans l'Antiquité, la magie sera dissociée en 2 groupes, d'un côté, les prêtres et mages, considérés comme les sages, les érudits et les élites d'une société toujours gouvernée par la religion et de l'autre les sorciers, les superstitieux et les charlatans qui portaient atteinte à la crédibilité du premier groupe par son origine populaire et ses desseins plus terrestres, jugés comme moins nobles, en pratiquant une magie définie comme sacrilège.

Cette dissociation, couplée à l'émergence du

christianisme et de la théologie au XIe siècle, marque le début de la diabolisation de la magie et plus particulièrement de la sorcellerie. Ce qui provoquera l'hécatombe de la sorcellerie telle qu'elle était pratiquée avec, notamment, l'absorption des cultes et divinités païennes et la naissance du principe du Mal et de sa compagne la sorcière comme ennemis de Dieu et des hommes.


Malgré cet atmosphère, la sorcellerie et la magie ne continuaient pas moins de se développer en secret. L'alchimie, la Kabbale et l'astrologie étaient particulièrement prisés à l'époque et transmis par voies initiatiques à certains élus.


Le siècle des Lumières marquera à jamais la césure entre le spirituel et le physique. L'homme remettra en question Dieu et la religion, considérée comme une imposture, et la science occupera la place qu'elle occupe encore de nos jours. Cependant, des mouvements tels que la Rose-Croix, les Francs-Maçons et autres courants occultistes firent leur apparition et inspireront la sorcellerie moderne.


C'est ainsi qu'au XIXe siècle émergea des courants de magie cérémonielle inspirés de la Kabbale, du sceaux de Salomon et autres mystères initiatiques du XVIe siècle tels que la Golden Dawn.


Enfin, on voit au XXe siècle la résurgence de la magie païenne avec l'apparition de la Wicca, courant devenu très populaire à l'heure actuel qui remet au goût du jour les pratiques polythéistes de l'Antiquité. La magie élémentaire, inspirée par l'alchimie, est également largement popularisée de nos jours. Un autre mouvement, plus expérimental et plus méconnu apparaît aussi en 1978, la Chaos Magick. Elle utilise des sauts de paradigmes (mélange de plusieurs courants de magie) et des états de conscience modifiés appelés gnoses ( danse, méditation, transe, orgasme, douleur ou drogues chez les plus extrêmes). Il s'agit entre autre de l'un des seuls courants magiques à ne pas imposer de dogme, de croyances, de divinités et de symboles en particulier. "Rien n'est vrai tout est permis."


D'autres courants existent tels que la magie des campagnes, la magie Luciférienne, la Goétie, le Hoodoo, le Vaudou et sont pour certains d'entre eux des pratiques fermées accessibles uniquement à un groupe de personnes initiées ou issues de la tradition ou de l'ethnie en question.


III - Quelques tips pour bien commencer :


On ne le répètera jamais assez, mais la prudence est de mise dans le milieu de l'ésotérisme et spécifiquement de la sorcellerie. Beaucoup de gourous, de charlatans et de mauvaises informations circulent notamment avec l'émergences du New Age qui a malheureusement engendrer un grand nombre de dérives qui entachent non seulement sa réputation mais aussi celle des autres courants spirituels.


Ainsi, mon tout premier tips, si vous souhaitez vraiment vous lancer dans la sorcellerie, va être de développer votre esprit critique et de faire preuve de discernement. Pour cela, je vous invite notamment à faire vos propres recherches, même dans des domaines en dehors de l'ésotérisme tels que l'histoire, la biologie, la géologie, la chimie, la physique, la sociologie et la psychologie, et de croiser vos sources. N'hésitez pas non plus à rechercher des définitions sur Wikipédia ou dans un dictionnaire. Vous apprendrez ainsi à faire le tri dans le flot d'informations qui circulent, vous saurez déjouer les tentatives de manipulation tels que l'effet Barnum, le chantage, les menaces et autres biais cognitifs trop répandues dans le milieu et vous pourrez développer votre propre point de vue sur le sujet. Pour vérifier la fiabilité d'un ouvrage, commencez par regarder la biographie de l'auteur et si il y a une bibliographie à la fin.


Mon deuxième conseil fait écho au premier : renseignez-vous sur l'histoire de la sorcellerie, de la magie et sur les différents courants pour ensuite vous positionner sur ce qui vous correspond le mieux. Cela vous fera gagner du temps et passer plus rapidement à l'expérimentation. Rien ne vous empêche, plus tard, de vous lancer dans un autre courant ! Après tout, nous évoluons avec notre magie, nos points de vues évoluent, nos besoins et nos intérêts changent eux aussi!


Ensuite, comprendre les principes et mécanismes énergétiques vous fera encore gagner énormément de temps ! Il vous faudra également exercer votre corps et votre esprit mais aussi connaître vos forces et vos faiblesses pour savoir où et comment vous protéger. Cela vous sera également utile pour développer une aisance pendant les rituels. Je le dis jamais assez : "Les connaissances et le savoirs sont vos meilleures protections et votre meilleure défense."


En parlant de protection et de défense, oui, la prochaine étape c'est bien d'apprendre à purifier et protéger votre espace ainsi que vous-même. Les techniques seront différentes selon l'approche que vous aurez choisi et selon le type de problème auquel vous serez confronté. Plus précisément, il s'agira de discerner quelle action magique sera nécessaire dans le cas qui se présentera à vous.


D'ailleurs, dans votre analyse, pensez toujours à vérifier les causes dites "naturelles" avant de penser à une cause magique. La plupart des envoûtements sont le fruit de notre imagination, c'est ce qu'on appelle un auto-envoûtement. Il faut l'admettre, les personnes capables de nous envoûter sont très rares car la magie offensive nécessite une très grande maîtrise de sa pratique et une grande quantité d'énergie pour maintenir le sort effectif dans la durée, ce que très peu ont.


Dans le même ordre d'idée, il y a très peu de risques d'être visité par une entité type divinité, démon, ange, etc... si vous ne l'avez ni invoquée, ni évoquée par un rituel très spécifique nécessitant son sceaux, pour certaines d'entre elles. Pourquoi? Simplement parce qu'elles s'en fichent de notre petite personne, nous n'avons absolument rien de particulier à leur apporter et elles ont bien d'autres occupations que vous ou moi. A la limite on peut attirer quelques larves ou vampires énergétiques, des djinns (et encore faut quand même un rituel pour les invoquer) ou des défunts. Donc ne vous inquiétez pas, l'exorciste c'est pas pour maintenant! Il existe d'ailleurs plusieurs techniques de détection que vous pourrez apprendre pour savoir quel rituel correspondra le mieux à votre problématique.


A partir de là, je pense que vous aurez acquis une certaine rigueur vous permettant de vous passer de mes conseils. Cela dit, commencez toujours par expérimenter et maîtriser de petits rituels avant de partir sur quelque chose de plus complexe. D'ailleurs, selon le courant choisis, vous aurez la liberté ou non de créer, modifier ou respecter à la lettre un rituel donné. Je vous encourage également à répertorier le résultat de vos recherches, les définitions et les notions importantes ainsi que les correspondances qui vous seront utiles dans votre pratique dans un journal dédié à cela.


Pour aller plus loin :

La Magie & La Sorcellerie - Hettie-Henriette Védrine & Jean Jordy

La voie des Mages - Arnaud Thuly

Purification Principes & Méthodes - Arnaud Thuly

Psychic Witch - Mat Auryn

La Chaos Magick Pratique - Andrieh Vitimus

Les 4 éléments de la Magie Naturelle - Lise Marie Lecomte

Traité des encens - Vincent Lauvergne

La Magie des Plantes - Sandra Kynes

Le Grand Livre des Correspondances - Sandra Kynes


Posts récents

Voir tout

Yorumlar


bottom of page